idlingVous pouvez contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air et du bien être de tous, diminuer l’usure du moteur, et épargner du carburant et de l’argent en arrêtant le moteur, une fois arrêté.

  • Respirer facilement – les émissions des véhicules contribuent aux problèmes de santé tels que l'asthme et les maladies cardiaques.
  • Penser à l’environnement – Le moteur en marche crée une pollution inutile, une des causes du smog et du changement climatique. 
  • Réduire le temps de réchauffement – Après 30 secondes de marche au ralenti, commencez à rouler. Évitez de rouler à vitesse élevée et d'accélérer rapidement sur les cinq premiers kilomètres, de façon à permettre à toutes les pièces mobiles du véhicule de se réchauffer.
  • Arrêter le moteur après 10 secondes – Si vous devez vous arrêter pendant plus de 10 secondes, sauf dans la circulation, coupez le moteur. La marche au ralenti de plus de 10 secondes consomme plus de carburant que  redémarrer le moteur.

Commencer à épargner

  • Des périodes de chauffage prolongées vous coûtent de l'argent, gaspillent du carburant et produisent des émissions de gaz à effet de serre inutiles qui contribuent aux changements climatiques.
  • Seulement quelques secondes de marche au ralenti sont nécessaires pour lubrifier les pièces du moteur et assurer une conduite adéquate, excepté en temps froid (en dessous de – 10 oC). 
  • La marche au ralenti produit des résidus dans le moteur, entraînant une usure prématurée.

Changer les habitudes

  • Marcher avec les enfants à l’école.
  • Abandonner le démarreur à distance.
  • Marcher, rouler à bicyclette, prendre le transport en commun ou fait du covoiturage.

Selon le règlement NO BEAC-033 « constitue une nuisance le fait de laisser fonctionner pendant plus de trois minutes, par période de 60 minutes, le moteur d’un véhicule immobilisé ». La marche au ralenti inutile peut comporter des amendes de 50 $ à 100 $, pour la première infraction.