De grands changements sont à prévoir au Québec dans la gestion des déchets, et ils nous concernent tous. Le ministère de l'Environnement (MDDEFP) a annoncé un nouveau plan d'action qui exige le recyclage de 60% des matières organiques (telles que les déchets de table et de jardin) d'ici 2015, et un bannissement complet dans les lieux d'enfouissements d'ici 2020.

Pour atteindre ces objectifs, la Ville de Beaconsfi eld étudie différentes options. Alors que certaines municipalités envisagent une collecte séparée des matières organiques qui seraient acheminées à une plateforme de compostage, nous avons évalué qu'un tel programme pourrait augmenter notre budget annuel de gestion des déchets de 500 000 $ par an. Pour soutenir ses engagements en développement durable et son contrôle des coûts, la Ville de Beaconsfield a reçu une subvention de 113 850 $ de la Fédération canadienne des municipalités, afi n de tester une autre méthode de gestion des matières organiques qui a été implantée avec succès dans des villes à travers le Canada et les États-Unis.

Cette méthode, plus économique tout en étant durable et environnementale, comporte deux principaux volets. Premièrement, elle fait la promotion du simple compostage domestique des résidus de cuisine et de jardin. D'autre part, elle préconise une révision du programme de financement de gestion des déchets pour faire en sorte que les résidents qui réduisentleurs déchets bénéficient d'une réduction de leurs taxes.

Ce printemps, un projet pilote de 12 mois sera implanté dans deux quartiers de Beaconsfield. Chacune des 300 maisonnées participantes recevra un composteur gratuit et un collecteur de cuisine, comprenant des instructions et un soutien pour un compostage réussi. Tout au long du projet pilote, nous travaillerons avec les participants pour déterminer les meilleures pratiques et comment les déchets envoyés à l'enfouissement peuvent être réduits. D'autre part, la Ville augmentera les collectes de résidus de jardin au printemps et à l'automne, et ce afi n de détourner davantage de matières du lieu d'enfouissement durant ces périodes de grands volumes. Durant les 6 derniers mois du programme, les participants recevront des bacs à déchets roulants dans l'une des trois tailles de leur choix correspondant à leur besoin, qu'ils auront eux-mêmes établi en intégrant le compostage à leur routine.

Le projet pilote sera analysé pour évaluer sa faisabilité et l'impact général sur la collecte des déchets. Si les résultats sont aussi positifs que ceux obtenus dans les autres villes qui l'ont adopté, les pratiques de gestion des déchets de Beaconsfield seront révisées pour déterminer si le programme devrait être implanté à travers toute la ville et si le modèle de taxation peut être instauré, de sorte que les résidents payent pour la collecte en
fonction de la quantité mise à la rue. La Ville a récemment réalisé un sondage auprès des résidents pour évaluer leur connaissance et leur intérêt dans le compostage domestique. Le résumé des résultats sera publié bientôt, mais les premiers bilans sont très encourageants et démontrent que :

  • 98% des répondants ont une cour;
  • 77% jardinent au moins un peu;
  • 86% sont au courant des avantages du compostage;
  • 37% compostent en tout ou en partie;
  • 42% de ceux qui n'ont jamais composté, envisagent de le faire;
  • 40% sont au courant du programme de Maîtres composteurs.

Certains répondants ont exprimé leurs réserves sur le compostage, en particulier à cause des odeurs, des insectes et du risque d'attraction des animaux. Il faut préciser que ces inconvénients n'existent pas avec de bonnes pratiques. L'an dernier, la Ville a formé 26 résidents (Maîtres composteurs) pour fournir une assistance au compostage et a mis en place une ligne téléphonique pour répondre aux questions.

Vous avez des questions sur le compostage?

514 428-4500 ou compost@beaconsfield.ca