lapresse art30se2017Le 5 octobre 2017 - La Ville de Beaconsfield s’est classée au deuxième rang parmi les secteurs les plus convoités où les propriétés sont vendues à un prix supérieur au prix demandé (surenchère), soit 18, 9 % des propriétés vendues, selon les données du rapport au deuxième trimestre de 2017 de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et l’article paru dans La Presse+ le 30 septembre 2017, rédigé par Charles-Édouard Carrier.
 
Au classement des 15 secteurs chauds au Québec, Beaconsfield arrive en deuxième place devant Westmount, Le Vieux-Longueuil et Vaudreuil-Dorion. Le rapport indique que pour l’ensemble du Québec, les statistiques de 2017 montrent que 8 % des propriétés unifamiliales ont été vendues au-dessus du prix demandé.  Dans le cas de la copropriété, la proportion est de 6,4 %.
 
 « Ces données démontrent que Beaconsfield a à cœur de protéger l'environnement et d'améliorer la qualité du milieu de vie de façon responsable et rigoureuse. La Ville offre un milieu de vie harmonieux et inclusif où il fait bon vivre. Nous sommes dans une phase transitoire où se côtoient des enjeux importants de consolidation et de développement. Des choix judicieux d’investissement sont faits chaque année pour instaurer les bases d’une saine gestion afin d’assurer l’avenir », déclare le maire Georges Bourelle.