Le 26 novembre 2018 – Toujours proactive et engagée en matière de protection de l’environnement, la Ville de Beaconsfield est fière d’annoncer le déploiement prochain du Projet i3P, une initiative novatrice qui lui permettra de franchir les trois premières étapes du programme Partenaire dans la protection du climat (PPC) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), et de produire simultanément un premier Plan Énergétique Communautaire ainsi qu’un Plan d’adaptation aux changements climatiques. 
 
Le Projet i3P permettra à la Ville de Beaconsfield et à sa communauté d’identifier des projets modèles et innovants, d’accélérer l’implantation de projets écologiques et durables, d’augmenter les connaissances et les compétences à l’échelle régionale, et d’établir des partenariats avec des experts locaux pour lutter contre les changements climatiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).
 
Il se décline en 4 grands volets : la réalisation d’un inventaire des gaz à effet de serre provenant des activités municipales et de la communauté, le développement d’un plan d’action pour contribuer à leur réduction, le développement d’un plan d’adaptation pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être de la collectivité face aux aléas climatiques et finalement, la mise sur pied d’une Planification Énergétique Communautaire.
 
LA CLÉ DU SUCCÈS : UNE APPROCHE COLLABORATIVE ÉTROITEMENT ARRIMÉE AU MILIEU
Dès 2019, un important processus de consultation et de collaboration sera déployé auprès des participants, intervenants et de la communauté. Des séances de présentation du Projet i3P, des webinaires et des rencontres d’information et de travail seront planifiés.  Tout au long de la réalisation des 4 volets, plusieurs ressources seront mises à contribution tant au niveau administratif que citoyen. La Ville de Beaconsfield sondera aussi les citoyens, ainsi que différents groupes des secteurs public et privé, afin d’identifier les mesures souhaitées au plan d’action lors de réunions et des consultations publiques qui seront organisées à cet effet.
 
« Les municipalités jouent un rôle central dans la protection du climat, car elles ont un impact direct ou indirect sur près de la moitié des émissions de GES du Canada. La Ville de Beaconsfield s’est jointe à l’effort collectif de lutte aux changements climatiques en adhérant dès 2006 au programme Partenaires dans la protection du Climat de la FCM. Grâce au Projet i3P, cette initiative unique au Québec nous permet de consolider notre rôle dans cette lutte auprès des citoyens et de la collectivité », affirme Georges Bourelle, maire de Beaconsfield.
 
« La Ville de Beaconsfield, ses organisations et ses résidents s’illustrent depuis déjà plusieurs années en matière d’environnement. Avec la collecte intelligente, nous avons déjà démontré qu’il est possible de travailler collectivement pour minimiser notre impact. Alors que les changements climatiques sont devenus un enjeu de premier plan, nous avons la responsabilité de poursuivre ce leadership et de faire ensemble les pas suivants. Nous avons tout pour le faire avec succès. Les démarches à venir permettront de peaufiner notre vision, d’évaluer et de prioriser nos actions, de définir nos cibles de réduction des émissions de GES, de réduire notre consommation d’énergie et d’identifier des énergies renouvelables comme solution de substitution locale. C’est une nouvelle étape que notre administration entreprend avec énergie, fierté et enthousiasme. » conclut-il.
 
Sous la supervision de la Société d’innovation en environnement (SIE) qui agira comme gestionnaire à titre de chargé de projet ainsi qu’expert pour la réalisation des activités et des livrables pour le Projet i3P, YHC Environnement sera responsable des activités menant à l’élaboration du plan d’action de réduction des GES ainsi que la planification énergétique communautaire, et le Groupe Conseil Carbone (GCC) réalisera le plan d’adaptation aux changements climatiques.
 
« Nous sommes fiers d’accompagner la Ville de Beaconsfield dans la production de trois plans et la réalisation d’un inventaire de GES, le tout conforme au programme Partenaires dans la protection du climat de la FCM. Le simple fait de réaliser le Projet i3P démontre déjà la volonté des élus et des dirigeants de la Ville de Beaconsfield à faire leur part dans la protection de la qualité de l’air et de l’environnement ! » a ajouté le président de la SIE, Yves Hennekens.
 
« Devant l’urgence climatique, le plus efficace est de réduire ses émissions de GES tout en posant des actions pour prévenir les conséquences locales des changements climatiques et augmenter la résilience de la communauté sur le plan énergétique », a déclaré Pascal Geneviève, directeur général de Groupe Conseil Carbone.
 
À propos de Société d’innovation en environnement
La Société d’innovation en environnement (SIE) est un organisme à but non lucratif qui conçoit et réalise des projets innovants pour le développement durable et la protection de l’environnement. Sa mission est de développer et promouvoir des projets et des services pour soutenir dans une perspective de développement durable, les nouvelles technologies pour la protection de l’environnement, la production d’énergie renouvelable et la réduction des gaz à effet de serre auprès des communautés.
 
À propos de YHC Environnement
YHC Environnement est un bureau d’experts-conseils multidisciplinaires spécialisé en énergie et en environnement. Fondée en 1998, elle est une des firmes pionnières au pays à avoir développé une expertise sur les changements climatiques. Elle détient une expertise unique et des outils d’analyses spécialisés afin d’étudier et de proposer des solutions concrètes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 
À propos de Groupe Conseil Carbone
Groupe Conseil Carbone est une société de conseil indépendante en gestion des émissions de GES et adaptation aux changements climatiques. GCC possède une large expertise en conformité aux réglementations sur les émissions de GES, comptabilité carbone pour les organisations et pour les projets, en gestion stratégique des risques associés à la transition bas-carbone, en analyse des risques des conséquences des changements. GCC comprend quatre unités d’affaires : la gestion du carbone, la vérification, l’adaptation et les services financiers.