Allocution de la séance du Conseil du 23 mars 

En ces temps exceptionnels d’état d’urgence sanitaire due à la pandémie du coronavirus COVID-19, nous devons tous faire preuve de courage et de détermination, de sacrifice personnel et de solidarité communautaire pour contrer la propagation du virus et sauver des vies.

La situation que nous vivons est une première planétaire. C’est un défi nouveau et exigeant pour nous tous. 

Les autorités de Santé publique nous demandent de rester à la maison pour limiter la contagion. Nos sorties doivent être restreintes à nos besoins essentiels d’alimentation, de santé et pour aider nos proches ainsi que les personnes dans le besoin. Nous devons aussi pratiquer nos sorties extérieures, comme nos promenades, en respectant la distanciation sociale de deux mètres avec les autres. 

Nous comprenons que personne n’apprécie être ainsi limité dans ses libertés individuelles.  Mais ces restrictions sont d’une importance primordiale pour sauver des vies.

Ayons aussi tous une pensée généreuse envers ceux et celles qui sont aux premières lignes pour assurer les soins, la sécurité, les approvisionnements de première nécessité et les soutiens logistiques. Ces personnes s’exposent au risque de contagion pour nous protéger. Restons à la maison pour les protéger.

Rappelons-le-nous tous les jours en cette période difficile sur la planète : les sacrifices que nous faisons dans nos vies personnelles sauvent des vies. Il faut en être conscient et il faut en être fier.
Chacun de nous a un rôle à jouer, même si c’est celui de rester sagement à la maison.

Quand tout sera terminé – car cela va se terminer un jour – nous serons fiers d’avoir sauvé des vies par les sacrifices personnels que nous faisons tous en ce moment.

Merci à chacun de vous d’agir, que ce soit en intervenant auprès des autres ou que ce soit en restant à la maison. 

Les prochaines semaines sont cruciales pour le succès des mesures en place pour contrer la propagation du coronavirus. Il faut être courageux dans cette urgence humanitaire. Je compte sur chacun de nous et je vous remercie du fond du cœur pour vos sacrifices personnels pour le bien commun.

Georges Bourelle
Maire