Le maire, Georges Bourelle, et les membres du Conseil, sont heureux d’annoncer une démarche de mobilisation citoyenne pour soutenir la création de la Place Centennial dans le cadre du projet de revitalisation Imaginons L’ESPACE.
 
En juin 2019, le comité d’orientation du projet a émis une série de recommandations pour le plus grand parc riverain de la Ville, notamment : l’intégration de la propriété Lord Reading au parc Centennial, le réaménagement du parc Centennial afin de respecter son caractère naturel, et la création d’un centre multifonctionnel comme point d’ancrage qui permettrait à la communauté d’apprécier cet unique espace riverain sous-évalué.
 
« Il s’agit d’un grand projet qui fait consensus autant pour les besoins culturels et de loisirs que de rassemblements populaires. C’est un projet magnifique qui demande une mobilisation de toutes et de tous pour en garantir la qualité et la réalisation », explique le maire Georges Bourelle.
 
Ce projet est nécessaire, car les locaux disponibles sont maintenant insuffisants pour satisfaire les besoins de la population, et ce, depuis plusieurs années.  Selon une étude effectuée en 2015, en comparaison avec les normes nationales pour les bibliothèques publiques, la surface de la bibliothèque est de 26 % inférieure au niveau minimal pour une population équivalente à la nôtre. On compte aussi 21 % moins de places assises que prévu, toujours selon les exigences minimales. Pourtant, les services les plus populaires auprès de la communauté sont ceux offerts par la bibliothèque de Beaconsfield –  il s’agit de l'établissement municipal recevant le plus grand nombre de visites par année.  
 
La mobilisation citoyenne pour ce projet sera au cœur du mandat d’un nouveau comité pour le centre Place Centennial. Il est composé de cinq citoyennes et citoyens et de trois  représentant(e)s de la Ville. Ils détermineront les meilleurs moyens pour favoriser l'expression d'une voix citoyenne menant au développement de la vision d’un nouveau centre au bénéfice de la communauté.  Les citoyennes et citoyens qui ont accepté de s’impliquer sont Jacques Duval, Geoffrey Kelley, Gabriella Musacchio, James Orr et Caroline Tison.
 
« En mon nom, celui des membres du Conseil, de la population, des membres de la direction et du personnel de la Ville de Beaconsfield, nous tenons à remercier les membres de ce nouveau comité pour leur engagement civique. Ce comité favorisera l'implication de toute la population pour s’approprier cette initiative communautaire d’envergure », mentionne le maire Georges Bourelle.
 
La Ville a entamé des démarches auprès des gouvernements fédéral et provincial pour une aide financière significative afin de diminuer considérablement la contribution financière municipale pour ce projet estimé à 21,5 M$. Les contributions publiques et privées sont essentielles pour respecter la capacité de payer des contribuables, tout en permettant de réaliser un projet de qualité. Lorsque l’aide financière de la part des instances gouvernementales sera confirmée, un concours architectural sera tenu en 2022. L’appel d’offres pour son exécution déterminera enfin le budget final pour ce projet.