Beaconsfield prend des mesures contre les excès de vitesse dans les zones d’école et de parc.

Le 5 octobre 2021 – Le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle, et les membres du Conseil municipal réaffirment l’importance de la sécurité pour tous les usagers de la route.

En adoptant un Plan d’action et concept de réduction de la vitesse à la séance du Conseil du 4 octobre dernier, le Conseil demeure résolu à se pencher de manière proactive aux préoccupations liées à la circulation, principalement les excès de vitesse dans des quartiers résidentiels et plus particulièrement dans les zones d’école et de parc.

« Après plus de 24 ans d’études de circulation sur les routes de Beaconsfield, il convenait de s’interroger sur le comportement des automobilistes dans nos rues et d’analyser si les excès de vitesse sont un mythe ou une réalité, » indique le maire Georges Bourelle.

« Malgré nos efforts de sensibilisation du public, notamment dans le cadre de notre campagne Pourquoi roulez-vous si vite? en 2018 et l’installation d’afficheurs de vitesse, nos récentes données démontrent que la problématique d’excès de vitesse dans les zones d’école et de parc déjà identifiée est toujours très réelle et s’est même empirée. Le Plan d’action et concept de réduction de vitesse nous permet d’évaluer toutes les mesures potentielles qui pourraient avoir un effet positif sur le comportement d’automobilistes en les faisant ralentir dans les zones de 30 km/h pour de bon. »

Puisque les zones d’école et de parc présentent des problèmes similaires d’excès de vitesse, ils devraient tous être priorisés en même temps. Le Plan d’action propose d’installer 15 dos d’âne, 19 paires de coussins ralentisseurs, 6 intersections surélevées, 6 points d’étranglement, 6 luminaires additionnelles, et 2 îlots de réduction de largeur de voies. Le coût total pour implanter toutes ces mesures est estimé à 375 000 $. Même si le calendrier d’exécution dépendra du financement disponible, il est suggéré de procéder avec les mesures nécessaires en 2022.